Silence ! Madeleine et Lėonie # 31

[La scène se passe dans le jardin bio de Monsieur et Madame Mimi-Solapin. Léonie a obtenu de leur bienveillance l’autorisation de tourner une séquence inédite, en présence d’un invité exceptionnel qu’elle a pour mission d’interroger. Avant de prendre l’antenne, Léonie s’adonne à quelques exercices de diction, tout en cultivant l’art du bien manger et du bien boire… jusqu’à ce que Madeleine vienne l’interrompre dans son élan. La suite à écouter sur la bande-son… ou à lire plus bas… Il est précisé que pour apprécier ce qui suit, il est recommandé de se rendre ici].

Léonie pommier


Kaki

LĖONIE. – Oui Madeleine. Pourquoi tu me harcèles de la sorte ? Tu as trop bu de Cognac-Jay ou quoi ?! […] Oui, tout se passe bien ici. Je viens de finir mon déjeuner. Chips aux orties, biscotte de rutabaga et pomme pourrie sur coussinets verdâtres. Charpenté mais délicieux. Quoi ? Non, je ne te raconte pas de salades. […] Si Monsieur Pommier de la Poire est prêt ? Pourquoi ne le serait-il pas ? Il semble avoir la pêche. Quoi ? Écoute, la ligne est désastreuse, je te rappelle.

Oui. Donc, tu disais… Mmm… Quoi ? Qu’est-ce qu’on entend ? Aucune idée. Tu crois que c’est un hérisson qui échauffe ses cordes vocales ? Écoute, je sais pas, je l’vois pas, je l’entends pas. En tout cas, elles ont l’air plus puissantes que celles d’Andrea ! Ah ah ! Je parle de ses cordes vocales ! Parce qu’entre nous, dis, l’autre jour, elle était en mode France-Culture, l’aut’zigue ?! Ah ah ! Oui, bon, ça va, ça va… Si on ne peut plus plaisanter, où va-t-on ! Oui, je t’écoute Madeleine. Mmm… Quoi ? On passe à l’antenne dans cinq minutes ?! Et tu m’annonces ça maintenant ! Je croyais que le temps était élastique !

Monsieur Pommier de la Poire, bonjour. Selon vous, l’élasticité du temps peut-elle nuire à la beauté intrinsèque de la vie ? ou pour le dire autrement, en quoi l’espace-temps peut-il porter atteinte à la musique gymnopédique, par exemple…

[à part soi] Quelle langue de bois, ce Poirier de la Pomme ! Peut-être aurais-je eu plus de chance avec le plaqueminier… plus riche en glucose et en vitamine D. Aaahhh ! Une brioche tomenteuse accompagnée d’un chutney aux kakis avec un peu de miel… du thym et du laurier… [elle ferme les yeux, se laisse bercer par sa divagation gustative puis soudain se retrouve devant de jeunes danseurs nus, venus tout droit de la Grèce Antique, qui lui font signe de SE TAIRE, SE TAIRE, SE TAIRE]

Madeleine casque

Bruitages et sons. lasonotheque.org
Musique. Gymnopédie n° 1, Erik Satie, 1888
Mixage, montage, photos et texte © Andrea Couturet
Novembre 2018

19 réactions sur “Silence ! Madeleine et Lėonie # 31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s