Pourquoi tant d’insolitude dans le monde ?

Agenda ironique d’Octobre-Novembre 2018
élaboré par Jo Bougon du blog L’Impermanence n’est pas un rêve
et synchronisé par Chachashire du blog Différence Propre et Singularités

Rappel de la règle du jeu coupée en quatre… euh, non… en trois !
et tirée par les cheveux ailés et emmêlés de nos joyeux lurons
Première étape, ici – Deuxième étape,  – Troisième étape, au secours !

Ma participation placeborieuse (deuxième étape)


Labyrinthe

1. Abominaffreux
– Quel mufle, quel nabot, ce type.
– Tu veux rire. C’est un abominaffreux personnage.

2. Balument
– Tu entends ce grondement sourd ?
– C’est le cri de balument des martinets bleus au-dessus d’un nid de roudoudous à poil roux.

3. Jumeleine
– Pourquoi une telle jumeleine dans le monde ?
– Parce qu’Homo-sapiens est un croquemitaine par essence, pardi – et je ne te parle même pas de sa légendaire mauvaise haleine qui menace non seulement les baleines mais également les bas de laine.

4. Polimalie
– Allez viens, Pimprenelle, tu vois bien que le marchand de sable est atteint de polimalie aiguë. Il ne va pas tarder à rejoindre les bras de Morphée. Viens.
– Mais Nicolas, aie confiance, aie confiance, bordel !

5. Fatalimace
– Ne bouge pas.
– Plaît-il ?
– Je te dis de ne pas bouger.
– Hein ?
– Tu as des fatalimaces dans les cheveux !
– Dans les yeux ?!

6. Eléphantastique
– J’ai fait un rêve épouvantable, cette nuit.
– Mais encore ?
– A la suite d’une explosion éléphantastique, l’Univers enflait, se dilatait sans fleurs ni couronnes jusqu’à devenir le Rien pachydermique par excellence.

7. Mergnifique
– J’ai passé mes vacances dans un endroit assez sommaire, en somme.
– En Somme ? Où exactement ?
– A Saint-Omergnifique – je ne suis pas Calais en géolocaligraphie.

8. Enchanquise
Elle enchanquise fort, la dame d’à côté, non ?

9. Amupliqué
– Ils ont amupliqué les murs de sa chambre en gris-souris.
– Comment le sais-tu ?
– Les murs n’ont pas seulement des oreilles pointues.

10. Charonne
– Ce charonne me rappelle celui que portait Jeanne, tu ne trouves pas ?
– Tu oublies un détail essentiel : son suivez-moi-jeune-homme était parfumé au gingembre.

11. Insolitude
– Pourquoi tant d’insolitude dans le monde ?
– Parce que la mansuétude ne fait pas partie des caractéristiques intrinsèques d’Homo-sapiens et je ne te parle même pas de sa carence en vitamine D qui provoque des dommages irréversibles – surtout en altitude mais-pas-que.

12. Artificelle
Le gratin dauphinois siphonné ? C’est très simple à réaliser. Tu épluches les artificelles et tu les coupes à la mandolotte. Tu fais revenir les oidons, les échagnons et les larlotes, jusqu’à coloration. Ensuite, tu mixes, tu chinoises et tu mets le tout dans le chiffon.

13. Brumageux
La texture de la crème doit être brumageuse, c’est bien ça ?

14.  Agengouin / 15.  Délicaristique / 16.  Mirififique
Surtout pas ! Elle doit être délicaristique. Par ailleurs, il convient, pour lui donner davantage de piquant, d’ajouter une pointe d’agengouin rouge. Elle sera alors farpaitement mirififique.

17. Délibule
– J’ai croisé Lola l’autre jour. Elle s’est inscrite à un cours de délibule.
– Et ça consiste en quoi ?
– Je… je ne sais pas… Je n’ai rien compris à ses propos.

18. Créaginaire
– Ne serait-ce pas la saint-Créaginaire, aujourd’hui ?
– Non, c’est la saint-Guillaume.
– C’est bien ce que je disais.

19. Existancié
– Le point d’ironie est-il existancié ou essentialisé ?
– Je dirais qu’il est plutôt existancialisé par un humanisme délirant.

20. Tartuffolique
–  Tu as lu le dernier Arthur Soupolait ?
– Tu plaisantes ou quoi ?! Depuis que j’ai appris qu’il avait copié-collé Zola, Valéry, Aragon et bien d’autres, c’en est fini de ce bouffon tartuffolique !

21. Gymnasticot /  22. Couettivité
– Jean a perdu son gymnasticot dans le labyrinthe du Minotaure.
– Et moi, j’ai perdu ma couettivité dans un dédale d’eaux vides.

23 – Ecriames
On a trouvé des traces d’ecriames dans certains biscuits sans gluten.

24 – Pinguouination
La pingouination est le nouveau concept de l’Agenda ironique. Quelle plaie !

25 – Chocile
Il a trouvé chocile à son pied gauche. Quel bienfait !

26 – Drolatour
Bon, je te propose qu’on prenne le prochain drolatour pour Paris. Ce Charlot ne viendra plus.

Illustration, Pixabay
© andrea couturet
Octobre 2018

11 réactions sur “Pourquoi tant d’insolitude dans le monde ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s