Minéral

Paésine

© Laboratoire de Minéralogie – MNHN – Paris

La pierre-aux-masures de Florence porte en son cœur
Un mystère spontané chargé de douceur,
Auréole minérale au trait sûr
Et malicieux qui donne à voir un antique vécu,
C’est un accident miraculeux que vous n’avez peut-être point vu.

Feuilles de menthe perlées de rosée,
Roseau aux fissures et plumeaux parfumés,
Ailes fracturées par un ciel de lumière,
Bateaux coulés en mer,
Chasseurs de pierres à images, chasseurs de couleurs,

Parfums enchanteurs d’une ruine d’aurores
Qui éprouve la beauté des astres,
Comme un morceau de miroir brisé plaide son innocence
Le tableau naturel aux teints purs
Et légendaires n’en finit pas d’émerveiller nos regards.


Ma participation au Jeu 40, Poème sandwich chez La Licorne du blog Filigrane.

Texte inspiré de ma lecture en cours, L’Écriture des Pierres de Roger Caillois, Skira-Flammarion, collection Champs, 1981
Image
Paesine, Toscane, Italie, 39 x 9 cm
Pierre-aux-masures ou marbre-ruine. « Elle porte ce nom d’après les peintures qu’on y voit. Elle représente les masures des villes, des tours, des pyramides tombées en ruine, des murailles et des maisons écroulées. » Roger Caillois
Museum National d’Histoire Naturelle, Laboratoire et Galerie de Minéralogie, Dation Roger Caillois
http://hdt.mnhn.fr/caillois/legendes/legende188-107.html
© andrea couturet
Octobre 2018

2 réactions sur “Minéral

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s