9 réactions sur “Cartonnage. Madeleine et Léonie # 28

    • Salut Momo.
      Tu crois vraiment qu’on va se laisser faire ? Hors de question de quitter Paris et sa région pour aller vivre chez les ploucs !
      On attend le bon moment pour se tirer de ce carton. Non mais.

      J'aime

    • Madeleine : Avouez que notre situation n’est pas très confortable pour tricoter ! J’aimerais bien rencontrer le monsieur qui tricote chez vous… Il a l’air bien sympathique (pas comme son chien !), quoique bigleux.
      🙂

      Aimé par 1 personne

      • ça vient doucement, tout doucement…

        J’aimerais bien que la phase « rangement » soit déjà derrière moi mais c’est loin d’être le cas !
        Pourtant, je ne suis pas comme Brice mais c’est encore trop le bordel autour de moi !
        (je glisserais un petit mot sur le roman de Pascal Garnier dans ton article quand j’aurais retrouvé toute ma sérénité).
        🙂

        Aimé par 1 personne

      • Bon courage ma Belle ! Parfois les « choses » qui accompagnent nos quotidiens s’installent d’elles-mêmes, naturellement. D’autres récalcitrent et circulent, errantes, de pièces en pièces : c’est là qu’il est difficile de leur trouver place !

        J'aime

Les commentaires sont fermés.