Sous-titres. Madeleine et Léonie ~ 12 bis

Sans titre-001

Mise à jour, 9 heures 02

Blogosphère

Andrea Couturet a été victime, hier soir, d’un choc émotionnel consécutif à une morsure d’écrevisse. D’après Madeleine, elle aurait même reçu, sur la tête, de violents coups d’éventail fabriqué en Espagne. Cette information reste toutefois à confirmer. Mademoiselle Couturet reste murée dans un mutisme profond mais d’après son entourage, son état de santé devrait s’améliorer rapidement. Le crustacé, lui, court toujours.
A la demande de Madeleine, nous avons contacté Jean Nez-Marre, traducteur assermenté, lequel a accepté de nous adresser en urgence une traduction littérale du Rébus 2.0. publié hier. Nous précisons que les mots entre [crochets] sont censés traduire les émoticônes.
Nous souhaitons à Andrea Couturet un prompt rétablissement et remercions Monsieur Jean Nez-Marre pour son aimable collaboration.
Claire Naipakler

– Andrea est [triste, morose].

– [rires, mort de rire]

– ça te fait rire ?!

– [tête de méchante sournoise] Qu’est-ce qu’elle a ? Elle est malade ? [La pauvre]. Elle a perdu ses neurones ?

– [Elle a une panne d’inspiration].

– [rire] Elle a cette tête-là quand elle manque d’inspiration ? [waouh]

– [nan ou mauvaise réponse] Elle veut fermer son blog.

– Déjà ? Pourquoi ? [Elle se mouche bruyamment]

– « Le langage est source de malentendus» (*)

– [intraduisible mais évocateur] Andrea découvre le monde. [bravo]

– [gggrrr. Arrête !]

– [cool. J’adore] Et elle pense qu’en s’exprimant avec des émoticônes dans un rébus, les gens…

– [au secours ! je ne veux pas entendre ça]

– Qu’elle naïveté ! [misère]

– [restons zen]

– [elle se mouche bruyamment] Elle n’a qu’à faire un blog en langue des signes. [Hé oui]

– [je m’endors. je dors.] (sous-entendu : elle n’écoute plus les sornettes de Léonie)

– [Elle se mouche bruyamment] (pour emmerder Madeleine)

(*) Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince


Capture plein écran 01102017 112310
Cours de tricot

Mise à jour, 12 heures 02

L’agitation qui secoue les réseaux sociaux depuis ce matin nous impose de lever le voile sur une fâcheuse ambiguïté. Toute cette affaire est pure invention. C’est une vaste blogue… une pouffonnerie… une facétie, que dis-je, c’est une facétie ?… C’est une calourdise ! Et dans le cadre de cet article, on pourrait même la qualifier de « fake-news », n’est-il-pas, Monsieur Carnets ?

 Sans titre-002

Octobre 2017
© Madeleine, pour andrea couturet

8 réactions sur “Sous-titres. Madeleine et Léonie ~ 12 bis

  1. il faudrait une émoticone pour dire que [cette affaire énigmatique me laisse inquiet, perplexe et que j’espère la démutisation prochaine de Mademoiselle pour apprendre que tout cela n’est, sinon une blague – une écrevisse, un éventail ? – du moins en rien irréversible]

    Aimé par 2 people

  2. De la part de Madeleine

    Cher Monsieur Carnets,
    Je réfléchis à votre proposition tout à fait pertinente.

    (Andrea a appris récemment que vous étiez un homme et non une dame : ce qui a provoqué chez elle une certaine stupeur. Elle en est restée muette d’ahurissement, figurez-vous ! Mais rassurez-vous, aux dernières nouvelles, elle va bien…).

    J'aime

  3. Monsieur Carnets,
    J’ai oublié de vous dire que je ne connaissais point le mot « démutisation ». Vous avez donc enrichi mon vocabulaire et vous en remercie.
    Je crois qu’Andrea va apprécier. (elle reste plongée dans son aphasie mais elle va mieux).
    Madeleine
    🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s