Vous avez un moment ? # 2

Ah, le voilà ! En effet, je conserve tout ! Écoutez.

« Votre lettre m’a effrayée. Si vous persistez à avoir pour principal objectif de connaitre toutes les sensations possibles – car, comme état d’esprit passager, c’est normal à votre âge – vous n’irez pas loin. J’aimais bien mieux quand vous disiez aspirer à prendre contact avec la vie réelle. Vous croyez peut-être que c’est la même chose ; en fait, c’est juste le contraire. Lire la suite

Vous avez un moment ? # 1

Smartphone

Ce mercredi soir, à la radio, un brouhaha puis une voix. Il est question d’écrans, de smartphones, d' »hypnose par écran« . Je n’ai retenu ni le nom de l’émission, ni celui de l’invité. Mais le lendemain, grâce aux nouvelles technologies, je parviens à réécouter l’émission en podcast. Je retranscris ici quelques propos entendus. Lire la suite

Joie enfantine

Pendant qu’Aldor s’interroge avec grâce sur L’attention et l’insouciance, en évoquant notamment la beauté des grains de sable sur une plage, je m’émerveille quant à moi, en ce début de soirée pluvieux, devant la beauté intrinsèque et fragile de quelques feuilles de chou pommé.  Lire la suite

Gestuelle

Dans le train, deux jeunes filles enjouées communiquent en langue des signes. Elles me rappellent avec gourmandise une autre gestuelle, vue dans un documentaire sur Arte, il y a quelques semaines, consacré au prestigieux Concours international de chefs d’orchestre Sir Georg Solti, en Allemagne (*).

Lire la suite

Sidonie

Une jeune fille dans la rue. Jeans usé, déchiré aux genoux. La classe absolue. Lorsque je croise des genoux ouverts ainsi sur… – sur quoi, en somme, je n’en ai aucune idée -, j’ai toujours cette envie impérieuse d’y dessiner deux gros points noirs, de grands yeux interdits, ébahis voire ahuris mais je ne me balade jamais avec mon Posca noir, dommage. Donc, ce Jeans très tendance. Sac à dos d’ado passablement décomposé – pour ne pas dire moisi.  Lire la suite