Divan. 3

– Vous savez bien que je préfère l’ombre à la lumière.
Vous n’êtes pas dans l’ombre. Vous êtes dans le noir.

Note. Le propos du psy (à prendre au dixième degré) est d’autant plus savoureux lorsqu’on sait que la couleur de peau de cette patiente est noire.
Août 2017
© andrea couturet
Ombre et lumière

Pathologies murales

Le cri d'une pathologie murale

 

Au secours ! Faites quelque chose, bon sang ! Vous ne pouvez pas les laisser faire ça ! Ma disparition est imminente ! Je ne suis que la conséquence d’une pollution urbaine assassine. Aidez-moi, je vous en prie ! Eh, toi, tu ne peux pas faire quelque chose pour moi ?

 

 

 

Cri jaune

 

 

On ne joue pas dans la même cour, mon pote. Désolé.
A chacun son mur, à chacun son cri.
Tu peux toujours demander à mon ami, installé à Oslo, mais je crains qu’il ne soit en plus mauvais état que toi.

Illustration
Cri jaune, Benjamin Saulnier-Blache
http://bsbcrea.e-monsite.com/

Leurre

Leurre

Un vieux linge devenu rugueux ?
Un cliché inédit du relief lunaire ?
Un micro-organisme dangereux ?

Non, le résultat épatant d’un nettoyage chimique sur la peinture murale d’un immeuble en cours de ravalement.

Avril 2017
© andrea couturet

Marinière

Sarah Jane

Au cours de ma promenade matinale, je croise deux enfants en bas âge, accompagnés de leur nounou. « Bonjour ! » me lance le plus grand. Je lui réponds aimablement en lui faisant remarquer que nous portons le même genre de marinière. « Oui, on a le même pull ! » s’exclame-t-il. Alors que je poursuis mon chemin, j’entends derrière moi la même voix enfantine. « Sauf que le mien, il est en laine. En laine d’agneau ».

Illustration Sarah Jane

Avril 2017
© andrea couturet