Printemps Proustien

20190518_111353.jpg

1919 – 2019
Centenaire de la remise du Prix Goncourt à Marcel Proust pour A l’ombre des jeunes filles en fleurs

Un clin d’œil au Printemps Proustien

Source des images
Maquettes de costumes, Léon Bakst (date d’édition 1913-1975), Bnf-Gallica
Marcel Proust, dessin, André Szekely de Doba, Éditions de la revue le Capitole (Paris), 1927, Bnf-Gallica
Papaver somniferum, 1839. Pierre-Joseph Redouté. Crayon graphite et aquarelle sur vélin. © Musée de la vie romantique

5 réactions sur “Printemps Proustien

  1. Bon jour,
    Un collage à double consonance ? Cette impression que les corps sont de même charpente et les chaussures (chausses ?) sont identiques … étrange …
    En tout cas une belle réalisation 🙂
    Max-Louis

    J'aime

    • Bonjour Max-Louis,
      Il faudrait demander à Léon Bakst dont Proust disait dans une lettre à Reynaldo Hahn en 1911 :
      « Dites mille choses à Bakst que j’admire profondément, ne connaissant rien de plus beau que Schéhérazade » – dont Baskt a conçu les décors…
      😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s